MAC : donnons envie de vivre à Morlaix

Notre belle ville endormie a besoin de s’inscrire dans un 21e siècle aux défis sociaux et environnementaux innovants et enthousiasmants. La modernisation de notre espace de vie ne peut se faire sans penser à un développement durable et un impact réel vers la transition écologique et énergétique. L’urbanisme durable est un pléonasme. Il exprime la nécessité de construire des projets d’aménagements en s’appuyant sur les cinq finalités du développement durable inscrites dans la loi portant engagement national pour l’environnement (ENE) :

1. Lutte contre le réchauffement climatique

2. Préservation de la biodiversité

3. Cohésion sociale et solidarité

4. Épanouissement des êtres humains

5. Production et consommation responsable

Suite aux retours de nos questionnaires, à la réflexion du groupe de travail et aux discussions en assemblées, les orientations de MAC se déclinent en 5 axes : se déplacer, habiter, se divertir, se lier aux autres, travailler/consommer.
Avec pour moteur d’un avenir meilleur et durable à Morlaix : rêver !

Se déplacer

Nous voulons un schéma global de déplacements, qui donne la priorité des piétons sur les vélos, puis sur les transports en commun et les véhicules motorisés.

  • Une accessibilité et inclusion maximale pour les Personnes à Mobilité Réduite
  • Une continuité cyclable sur la commune y compris pour que les enfants aillent à leurs activités culturelles sportives et éducatives, en tous points de la commune
  • Des bus gratuits, plus petits et assurant davantage de rotations
  • Un référendum sur l’opportunité d’une liaison entre les collines et la ville basse
  • Une réorganisation de la livraison des marchandises à l’intérieur de la ville («Dernier Kilomètre»)
  • Une réduction du trafic motorisé et de son stationnement, en tenant compte du stationnement résidentiel

Habiter

Nous voulons donner la priorité à la rénovation écologique sur la construction neuve, pour mettre en valeur le patrimoine bâti; nous voulons réaménager les espaces publics du centre ville et des quartiers (places, rues, espaces naturels) pour enclencher une dynamique de réhabilitation de l’habitat.

  • Priorité à la rénovation sur la construction. Mettre en place sur Morlaix une Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat, en lien avec l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat, pour faciliter les travaux et intervenir dans les copropriétés
  • Bilan énergétique des bâtiments communaux, la rénovation écologique de ceux-ci et une sensibilisation aux économies d’énergie
  • Implication citoyenne dans la réalisation d’éco-quartiers, en favorisant au maximum les PMR
  • Des plantes et fleurs locales dans les quartiers d’habitat, reliées à la trame verte pour offrir des habitats à la petite faune

Se divertir

Nous voulons disposer d’une offre culturelle, sportive, festive ouverte au plus grand nombre et qui s’appuie sur un réseau de salles de quartier et la valorisation des grands équipements et lieux emblématiques de Morlaix et de sa région

  • Le théâtre et le musée des Jacobins transférés à l’intercommunalité pour en accroitre la notoriété
  • Réaménager le port, notamment les quais de Léon et Tréguier en espaces permettant la balade et des évènements, la création d’un parcours sportif et pédagogique le long du Dossen (en relation avec les communes concernées)
  • Trouver une fonction publique à l’ex-salle de la Salamandre en relation avec MAJ
  • Des salles et des lieux dans les quartiers et au centre ville (kiosque, ex-salle office des sports, ancien dojo, bâtiment « tiers-lieu ou plate-forme culturelle » rue de Paris….) pour répondre au besoin de culture, de loisir, de convivialité, d’échanges

Se lier aux autres

Nous voulons nous réapproprier la ville: des salles pour organiser expositions et fêtes associatives, des rues et des places piétonnes pour se rencontrer, des zones semi-naturelles pour partager nos savoir-faire et reprendre contact avec la terre et les autres générations…

  • Faciliter la mise à disposition des salles et espaces aux associations et habitants, mieux équipées, avec des modalités et un calendrier de réservation sur le site internet de la mairie
  • Des places piétonnisées pour des spectacles, des rencontres, des petits équipements, des débats et le marché, en commençant par la place Allende (arborée, semi-couverte, modulable pour accueillir le marché)
  • Aménager un espace public convivial par colline (parc, local…) avec toilettes sèches, espace couvert confortable (kiosque, assises…) et canisette
  • Négocier la mise à disposition d’espaces verts privés (jardins, parcs) grâce à des conventions entre la ville et les propriétaires

Travailler / Consommer

Nous voulons favoriser l’installation de petits commerces, d’artisans et du tertiaire, en centre-ville et dans les quartiers.

  • Favoriser les petits commerces, les artisans, le tertiaire en centre-ville en lien avec le programme Coeur de Ville, l’amélioration de l’habitat et de l’accessibilité en transports
  • Maintenir le commerce et l’artisanat dans les quartiers, faciliter l’installation des marchands itinérants en camion
  • Développer un Pôle Santé en centre-ville (voir orientations sociales)
  • Supprimer le parking place Allende pour en faire un lieu de vie toute la semaine, avec maintien du marché le samedi
  • Créer un fonds de dotation pour acquérir des locaux commerciaux vacants, afin de les mettre à disposition de nouveaux commerçants et artisans (loyers modérés)

Laisser un commentaire