Qui sommes-nous ?

Morlaix Alternative Citoyenne est un mouvement de gauche engagé dans les élections municipales, résolument écologiste, qui travaille à la mise en œuvre de nouvelles pratiques politiques locales, avec et pour les habitant.e.s.

Cela implique une autre manière d’envisager le rôle d’élus, avec de nouveaux dispositifs d’échange et de confiance pour travailler ensemble dans l’intérêt général.

Le groupe est ouvert à toutes les personnes qui veulent y prendre part sur la base de valeurs partagées. Chacun participe au travail commun en fonction de sa disponibilité, son expérience, ses compétences. Toutes les personnes impliquées sont à égalité de droits (une personne = une voix) pour décider des orientations et des projets pour la ville et ses habitant.e.s. Nous nous assurons que le collectif passe avant les individus et veillons à laisser de côté les logiques de parti qui prennent le dessus sur les hommes et les femmes.

La mairie n’appartient pas aux élu.es. Notre pratique sera basée sur la démocratie directe et sur une interaction avec les citoyens volontaires et/ou tirés au sort, afin d’élaborer des projets avec la population.

Nous voulons une démocratie participative permettant une réelle expression de la population locale, car
la commune c’est nous, nous les habitant.e.s de Morlaix !

Pour cela nous appliquons nos principes dès la campagne, en préparant notre programme avec les participant.es, au travers d’assemblée régulières initiées dès février 2019. De plus notre liste est participative, personne n’est placé d’office, l’assemblée élit les personnes qui composeront la liste à présenter aux électeur.ices.

Les principes qui nous réunissent :

  • La recherche de l’intérêt général et la primauté du bien commun
    l’intérêt particulier d’un individu ou d’un groupe restreint ne peut être recherché que si cela n’est pas préjudiciable à la communauté qui les englobe
  • La responsabilité écologique
    prise en compte de l’impact de nos décisions sur les générations futures et sur la biodiversité
  • Le principe de décision partagée
    droit pour chacun d’être un citoyen à part entière, c’est-à-dire un acteur du destin collectif : tous acteurs du mouvement, droit reconnu pour chacun de s’impliquer dans la décision collective
  • L’éducation populaire
    promouvoir en dehors du système d’enseignement traditionnel, une éducation visant le progrès social
  • La solidarité et la non exclusion
    primat de la coopération sur la compétition, prise en compte de ceux qui sont démunis en ressources ou en paroles
  • La justice sociale
    lutte contre les inégalités, pour la justice fiscale, pour l’accès de tous aux services publics
  • La mixité
    respect de la diversité des âges, des genres, des origines…
  • L’écoute et le non-jugement
    accueillir l’altérité et les points de vue divergents sans couper la parole

Les commentaires sont clos.