Comment faire gagner la gauche au second tour ? (et ne pas perdre une troisième fois !)

Deux listes de gauche seront en présence au premier tour. Pourquoi ? Parce que deux attitudes se sont avérées non compatibles. D’un côté, les fondateurs de Morlaix Alternative Citoyenne voulaient lancer un appel public à tous les citoyens désireux de construire ensemble un projet et une liste sur la base des valeurs de la gauche et de l’écologie, à égalité de droits. Bref, une démarche similaire à celle de la coopérative citoyenne, avec l’espoir qu’elle s’étende à toute la gauche. De l’autre, le PS, le PC et GénérationS refusaient cet appel public. Ils considéraient que le rôle des partis devait rester central pour élaborer un programme, choisir une tête de liste et partager les responsabilités. Par la suite, Morlaix Alternative Citoyenne n’a pas voulu renoncer à l’ouverture immédiate aux citoyens et au principe coopératif « une personne = une voix », Morlaix Ensemble s’est accroché au rôle prééminent des partis et au cumul des mandats maire/président de la communauté.
 
La scission étant actée, comment faire pour qu’une liste de gauche puisse gagner au second tour ? Nous avons la conviction qu’une union négociée au lendemain du premier tour comme les deux dernières fois ne sera pas crédible aux yeux des électeurs. C’est pourquoi nous avons proposé à l’autre liste de gauche de signer dès à présent un communiqué commun annonçant un accord de réciprocité pour le second tour : la liste arrivée en second s’engagerait à laisser le champ libre à la liste arrivée en tête pour porter son projet devant les électeurs. C’était le sens du courrier que nous mettons en PJ, adressé début décembre mais qui n’a pas reçu de suite favorable à ce jour. En le rendant public aujourd’hui, nous espérons qu’il n’est pas trop tard et que tous ceux qui veulent qu’il y ait une véritable alternative à la droite dans cette élection feront prévaloir le bon sens.

Ci-dessous le courrier transmis le 4 décembre 2019

Aux membres de la liste PS-PC-Générations

L’union entre nos deux groupes pour le premier tour de l’élection municipale n’a pas été possible et nous en avons tous pris acte. En mars prochain, les électeurs de gauche auront donc le choix entre deux listes, l’une portée par l’alliance PS-PC-GénérationS, l’autre portée par Morlaix Alternative Citoyenne.

Nombreux sont ceux qui pensent que cette division risque de favoriser la réélection de Mme Le Brun. Nous ne voulons pas cette réélection, vous non plus. Il est de notre responsabilité commune de l’éviter en faisant en sorte qu’il n’y ait qu’une liste de gauche au second tour et qu’elle ne soit pas perçue comme le résultat difficilement acquis de tractations pour des postes.

En effet, les expériences de 2008 et de 2014 montrent que les fusions d’entre deux tours entre listes concurrentes au premier ne sont pas toujours convaincantes et qu’il y a alors une déperdition de voix. Et, compte tenu de la durée et de l’échec des négociations entre nos deux groupes à la fin de l’été, il y a peu de chances qu’un accord conclu « à la va-vite» après le premier tour, dans le cadre d’une négociation traditionnelle, soit jugé « crédible » aux yeux d’une majorité d’électeurs.

Nous vous soumettons donc un protocole d’accord qui permettrait de n’avoir qu’une liste de gauche au second tour sans que cette liste apparaisse comme le résultat d’une cuisine politicienne. Ce protocole comporte deux possibilités sur ce qu’il conviendra de faire au soir du premier tour, entre lesquelles nous vous suggérons de choisir. Sous réserve de réciprocité, nous accepterions un protocole d’accord où figurerait l’une ou l’autre de ces possibilités.

Première possibilité d’accord :

Une liste commune sera établie sur la base d’une fusion sans négociation entre les deux listes. Autrement dit, il n’y aura pas au lendemain du premier tour de discussion sur un contrat de majorité avec répartition des responsabilités. La liste commune portera le nom et le projet politique de la liste arrivée en tête. La liste arrivée en tête s’attribuera 17 places de conseillers éligibles dans l’hypothèse d’une victoire au second tour, ce qui lui permettra de disposer d’une majorité absolue et de mettre en oeuvre son projet. Elle accordera 6* à 8* places potentiellement éligibles à la liste arrivée en second, dont 2 places de conseillers communautaires, sans engagement de participation à la majorité en cas de victoire.

Seconde possibilité d’accord :

La liste arrivée en second à gauche au premier tour se retirera et laissera le champ libre à celle qui sera arrivée en tête.

Nous souhaitons que vous nous fassiez connaître clairement vos réponses aux deux questions suivantes :

1) Acceptez-vous le principe d’un protocole d’accord susceptible de redonner confiance à l’ensemble des électeurs de gauche dans notre volonté commune d’alternance politique à la mairie ?

2) Si oui, laquelle des deux possibilités exposées ci-dessus souhaitez-vous voir figurer dans ce protocole d’accord ?

Il nous semble important que, si protocole d’accord il y a, il fasse l’objet d’une communication commune du type :

« Au premier tour, les électeurs auront le choix entre deux listes de gauche portant deux démarches politiques différentes, qu’ils seront appelés à départager ; au second tour, compte tenu du fait que nous avons pour objectif commun de créer les conditions d’une alternance politique à la mairie, il n’y en aura qu’une. … »

Puis :

– soit : « … La liste de gauche arrivée en tête se maintiendra et celle arrivée en second se retirera. »

– soit : « … La liste de gauche arrivée en tête maintiendra son projet pour le second tour, tout en s’ouvrant à quelques représentant.e.s de la liste arrivée en second, qui se retirera. »

Dans l’attente de votre réponse, que nous souhaiterions obtenir d’ici deux à trois semaines, nous nous engageons à ne pas communiquer sur notre proposition.

L’assemblée générale de Morlaix Alternative Citoyenne

* Ce nombre dépend du nombre total de places éligibles susceptible d’être obtenu en cas de victoire au second tour au vu des résultats du premier. 8 places correspondent à une situation où il n’y aurait que 2 listes en présence au second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *