Lettre n°9 : A Morlaix, 5 listes en présence ?

A l’extrême droite Il y avait une liste du Front national en 2014, il y aura une liste du Rassemblement national en 2020. Une liste sans consistance, sans projet, sans autre ambition que d’instrumentaliser l’égoïsme catégoriel et la misère sociale pour attiser la haine identitaire. Ceux qui seraient tentés de voter pour cette liste doivent se souvenir qu’en 2014, la tête de liste FN était dans l’impossibilité d’exprimer la moindre idée pertinente pour la ville, et refusait d’ailleurs de répondre…

Lire la suite

Lettre n° 8 Faut-il une liaison mécanique entre le centre-ville et la gare ?

A quoi ça sert ? Une étude communautaire a été lancée sur cette liaison. Pourquoi ? Morlaix Communauté a la compétence transports. Dans le cadre de l’opération « pôle gare », elle cherche à développer le transport ferroviaire et veut faciliter l’accès à la gare, et pas seulement pour ceux qui y viennent en voiture : pour les piétons, les cyclistes, les usagers du transport en commun. Comment atteindre cet objectif ? Première solution : la mise en place d’un bus navette entre la place Cornic,…

Lire la suite

Lettre n°7 Quel mode de gestion des parkings ?

Historique En 2004, la majorité PS-PC lance un appel d’offres pour privatiser la gestion des parkings du centre-ville (à l’époque, cette majorité porte également un projet de parking silo place Allende). La droite approuve, IDEES (groupe écologiste et citoyen) s’y oppose fermement, la procédure n’ira pas à son terme. En 2011, la droite majoritaire reprend le projet et décide de déléguer la gestion des parkings à une entreprise privée (Vinci). IDEES s’y oppose à nouveau, ainsi que le PS et…

Lire la suite

Les divisions de la gauche morlaisienne, une affaire de personnes ?

Il se dit beaucoup que les divisions de la gauche morlaisienne sont dues à des querelles de personnes. Cette affirmation relève, au mieux, d’un manque d’information, au pire, de la mauvaise foi et de la volonté de nuire. En réalité, si la gauche s’est présentée divisée au premier tour des élections municipales depuis 2001, c’est pour de tout autres raisons : des désaccords de fond sur des dossiers locaux (scrutins de 2001 et de 2008), une stratégie nationale opposée à une…

Lire la suite

Lettre n°6 : La démocratie communautaire reste à inventer

L’élection municipale se double d’une élection communautaire. Toutefois, cette dernière pose plusieurs problèmes. L’absence de réel contrat avec les citoyens Dans une élection démocratique, les électeurs ont à choisir entre différent.e.s candidat.e.s et différents projets. Pour l’élection communautaire, il n’en va pas vraiment ainsi. Les électeurs votent pour des candidat.e.s qui leur proposent un projet municipal. Sauf exception, le projet du ou des candidats de la commune au conseil communautaire n’est pas présenté et, d’ailleurs, la plupart du temps, il…

Lire la suite

Lettre n°5 : Morlaix face au défi climatique

L’écologie s’est imposée comme une question centrale. Il est désormais clair que le manque de réalisme est du côté de ceux qui pensent que nous pouvons continuer à négliger les impacts de nos activités sur la nature, et non du côté de ceux qui aspirent à changer notre manière de produire et de consommer. Face au dérèglement climatique, nous devons réduire notre consommation d’énergie et, dans les 10 ans, couvrir nos besoins locaux par une production d’énergie renouvelable. S’adapter au…

Lire la suite

Lettre n° 4 : Des bus et des cars scolaires gratuits ?

Le réseau de bus urbain et celui des cars scolaires sont organisés par Morlaix communauté. Leur gestion est déléguée à l’entreprise Keolis. Annoncé à plusieurs reprises en conseil communautaire, le débat sur la gratuité n’a jamais véritablement eu lieu. Voici quelques éléments de réflexion. Le « coût de la gratuité » La « gratuité », c’est un financement du réseau de bus à 100% par de l’argent public. En France, une quarantaine de collectivités ont déjà franchi le pas. Aujourd’hui, à Morlaix, les recettes…

Lire la suite

Morlaix, une ville paupérisée

1) Le diagnostic Synthèse : La paupérisation de la ville est visible à travers un certain nombre d’indicateurs dont les plus significatifs sont les suivants : à Morlaix, environ un habitant sur 5 vit en-dessous du seuil de pauvreté et un actif sur 5 est au chômage. Pour ces deux indicateurs, les données sont deux fois supérieures à celles des autres communes de Morlaix communauté. En outre, près d’une personne sur 8 vit dans une famille mono-parentale et plus d’un logement sur…

Lire la suite

Lettre n°3 : La démocratie communale, réalité ou fiction ?

La démocratie consiste à affirmer que chacun-e peut participer, à égalité de droits, aux décisions à prendre sur des questions fondamentales : Comment voulons-nous organiser les communautés humaines dans lesquelles nous vivons ? Quelles règles voulons-nous nous donner en matière d’interactions sociales et de préservation des écosystèmes auxquels nous appartenons ? Quelle partie de nos ressources voulons-nous mettre en commun, notamment à travers l’impôt ? Quel usage voulons-nous faire de ces ressources communes ? La bien-nommée « commune » est souvent considérée comme le cadre démocratique par…

Lire la suite

Une commune doit-elle privilégier l’investissement par rapport au fonctionnement ?

Les dépenses et les recettes de fonctionnement correspondent à l’activité ordinaire et régulière d’une collectivité ou d’une entreprise. Elles se distinguent des dépenses d’investissement qui permettent d’accroître le patrimoine physique de la collectivité ou de l’entreprise. Pour beaucoup d’élus, qui ont pour référence implicite l’entreprise, une bonne gestion consiste à comprimer les dépenses de fonctionnement de la collectivité pour dégager des capacités d’investissement. Mais les deux situations ne sont pas comparables. Pour une entreprise : Lorsque les recettes de fonctionnement (« produits…

Lire la suite